A Night At The Rodeo: Fort Worth Stockyards

Rodeo is somewhat controversial in the US. Some blame it for being another form of animal cruelty, others just see it as a symbol of redneck culture. As a tourist in America I consider it wide spread folklore that truly can’t be missed especially as a visitor in Texas. So we went to the Fort Worth Stockyards, we attended the rodeo show and yes we saw patriotism, sexism, shocking calf roping. But we honestly had too much fun to care. Continue reading “A Night At The Rodeo: Fort Worth Stockyards”

Tucson, le cactus orgue et les saguaros (Arizona)

Le Monument National des Cactus Orgue et le Parc National de Saguaro sont deux parcs situés dans l’Arizona et consacrés à la beauté et la rareté des cactus locaux. Nous n’en aurions jamais entendu parler sans les infos de copains voyageurs. Nous nous sommes arrêtés dan les deux parcs avant et après une visite de la petite ville très sympathique de Tucson (attention à prononcer Toussone). Continue reading “Tucson, le cactus orgue et les saguaros (Arizona)”

5 moyens d’économiser quand on voyage en van aux États-Unis

Faire des économies n’était pas nécessaire pendant notre premier voyage à travers les États-Unis, car nous avions conservé une forme de revenus en continuant à travailler en freelance, mais nous souhaitions tout de même économiser afin de prévoir un futur où nous n’aurons pas à travailler soixante heures par semaine pour faire face à l’absence de droits à la retraite.

Voici les cinq techniques les plus simples pour économiser en vanlife aux USA (tout en ne gâchant pas le plaisir). Comme j’ai perdu toutes mes photos de San Diego en faisant tomber mon iPhone dans des toilettes, cela remplacera mon article sur San Diego comme partie de l’itinéraire.  Continue reading “5 moyens d’économiser quand on voyage en van aux États-Unis”

Los Angeles version nomade digital

Quand nous sommes arrivés à Los Angeles en suivant la route 1, je travaillais en indépendant pour une boite française. Je me connectais trois jours par semaine avec des coup de fils parfois aussi tôt que 6 heures du matin, pour correspondre au fuseau horaire européen. C’était très difficile, mais c’était une bonne affaire car je pouvais toujours voyager et avoir un bon revenu. Pendant quelques semaines en décembre 2017, nous avons campé dans les environs de Los Angeles du jeudi au lundi et loué des Airbnb à L.A du lundi soir au jeudi matin.  Continue reading “Los Angeles version nomade digital”

San Francisco, tous les treize ans

Pendant l’automne 2017, nous sommes restés un mois dans la baie de San Francisco, grâce à l’incroyable générosité d’un couple d’amis rencontrés à New York. J’avais visité San Francisco il y a treize ans, seule, quand mon anglais parlé était teinté de mots français auxquels j’avais ajouté une consonance britannique, quand je voyageais sans téléphone et quand partir de France pour trouver du travail correctement payé n’était pas encore un sujet… Je suis tombée amoureuse de cette ville, déjà. Après ma deuxième visite, j’ai décidé de ne jamais vivre à San Francisco… mais j’y retournerai tous les treize ans.  Continue reading “San Francisco, tous les treize ans”

Clichés sur Minneapolis

minneapolis_mills_2

Minneapolis avait l’air d’avoir 10 équipes de sport en compétition entre elles en permanence. À Minneapolis beaucoup de choses étaient d’inspiration scandinaves, on a même vu des gens jouer aux Molkky. Minneapolis avait l’air d’avoir été détruite, puis reconstruite avec les mêmes matériaux qu’on avait détruits. Minneapolis était en travaux, partout. À Minneapolis on a trouvé les meilleurs burgers hipsters des USA. À Minneapolis il y avait beaucoup de club de strip tease. Minneapolis avait le meilleur musée d’art du Midwest. Minneapolis était un peu coincée dans les années 90. À Minneapolis on n’a pas encore vu de musée Prince (le chanteur). Minneapolis était comme toutes les autres villes américaines, elle nous a charmé le temps d’un après-midi.
Continue reading “Clichés sur Minneapolis”